Qui sommes-nous ?

JALMALV est une association loi de 1901 qui met à la disposition des malades et/ou leurs proches, des bénévoles formés à la présence et à l’écoute pour les accompagner au cours d’une phase critique de maladie ou d’un deuil.

Les bénévoles interviennent à la demande des malades eux-mêmes, ou bien à celle d’un proche, ou encore à la demande d’une équipe médicale. Cette offre de présence auprès de personnes hospitalisées, en maison de retraite ou à domicile, se veut un espace d’humanité et de libre parole.

JALMALV est une association laïque, apolitique, non confessionnelle et n’entre dans aucune discipline professionnelle.

□ □ □

JALMALV-Montpellier est membre de la Fédération JALMALV.

Les objectifs de JALMALV-Montpellier sont : accompagner des malades, contribuer à faire évoluer les mentalités et les attitudes face à la douleur, la maladie grave, au grand âge et à la mort, soutenir les soignants, les familles, les bénévoles, et apporter un soutien aux personnes vivant un deuil.

JALMALV-Montpellier propose chaque année une triple formation, dispensées par des professionnels, mais n’ayant pas valeur de diplôme :

  • une journée de sensibilisation ayant pour objectif le recrutement de nouveaux bénévoles,
  • une formation dite « initiale » des personnes se préparant à l’accompagnement, ayant pour but d’assurer la sécurité des accompagnants ainsi que celle des accompagnés (primum non nocere : avant tout, ne pas nuire),
  • et une formation dite « continue » des bénévoles, indispensable à la cohésion du groupe. La formation continue permet de maintenir l’esprit ouvert sur l’actualité et de remettre en question et faire évoluer des acquis, ceux-ci n’étant jamais définitifs. Des groupes de paroles réunissent les accompagnants.

ENGAGEMENTS et VALEURS,
LES ENGAGEMENTS DE LA FEDERATION JALMALV,
LES ENGAGEMENTS DE JALMALV-Montpellier

JALMALV-Montpellier: Jusqu’à La Mort Accompagner La Vie, a un double objectif :

  • Agir dans la société pour faire évoluer les attitudes face à la maladie grave, au grand âge, à la mort et au deuil.
  • Accompagner :
  • les personnes atteintes de maladie grave, les personnes âgées fragilisées, les personnes en fin de vie, et leurs proches,
  • les personnes en deuil.

1. La mort fait partie de la vie
A tout âge, nous pouvons être confrontés à la maladie grave et à la mort. Pourtant, la plupart du temps, nous vivons comme si la mort n’existait pas. Dans notre société, il reste difficile d’en parler, ce qui aggrave la solitude, l’angoisse et la souffrance des personnes malades et de leur entourage. La personne qui va mourir est « un vivant », et reste membre de la communauté humaine jusqu’à sa mort. Ses besoins, ses désirs, ses droits, doivent être pris en compte. Toute personne, quelque soit sa situation physique, psychique et sociale, est un être humain à part entière, jusqu’au bout de sa vie. Notre société porte souvent un regard négatif sur les personnes gravement malades, en fin de vie, les personnes âgées fragilisées… Ce regard négatif isole et exclut. Il aggrave aussi, pour ces personnes fragilisées, le doute sur la valeur ou le sens de leur existence. Accompagner c’est proposer un espace de rencontre à la personne malade et à ses proches et c’est vivre ensemble une relation dans une découverte et un échange réciproque. Accompagner implique le respect inconditionnel de la personne.

2. JALMALV et le partenariat avec les professionnels de santé
JALMALV n’a pas à porter de jugement, à donner des conseils sur les choix des traitements et des soins auxquels ont recours les malades.

3. JALMALV et l’euthanasie
La Fédération JALMALV comprend que des grands malades qui se sentent menacés par la souffrance physique ou psychique formulent parfois la demande d’euthanasie. La Fédération pense que l’acte euthanasique n’est pas la réponse pertinente à la demande ainsi formulée. Elle œuvre au développement des soins palliatifs et de l’accompagnement parce qu’ils offrent aux malades et aux proches une alternative que l’euthanasie laisse sans réponse. Pour la Fédération, l’accompagnement et les soins palliatifs permettent à la personne malade et à ses proches de vivre la fin de la vie sans avoir ni à en hâter la fin, ni à la prolonger par une obstination déraisonnable.

4. JALMALV et le bénévolat
Le bénévolat : les associations JALMALV offrent à leurs membres la possibilité de s’engager comme bénévole.

Ce bénévolat peut prendre plusieurs formes :

  • le bénévolat au service de la vie de l’association : le bénévolat de structure : secrétariat, trésorerie, etc.,
  • le bénévolat d’accompagnement, en institution ou à domicile, ou encore dans les temps d’accueil en permanence ou d’écoute téléphonique, des personnes gravement malades, des personnes âgées fragilisées, des personnes en fin de vie, de leurs proches ainsi que des personnes en deuil ; cet engagement nécessite impérativement une formation, un travail d’équipe, un soutien.
  • le bénévolat dit « vers la Cité » avec ses actions de sensibilisation du corps social, témoignant des valeurs de JALMALV, de sa dimension d’accompagnement et de son rôle dans la société : participation à des tables rondes, organisation de conférences ou de manifestations diverses suivies de débats.
□ □ □

Ils sont nos partenaires :

Jalmalv – Montpellier is proudly powered by WordPress
Copyright © Jalmalv – Montpellier